Définition des Équipements de Protection Individuelle

Les risques professionnels sont nombreux et présents dans tous les domaines professionnels. On peut dire que le risque 0 n’existe pas. Que ce soit des risques physiques ou psychologiques, personne ne prend aucun risque.

Concernant les risque psychologiques, il n’y a que des accompagnements humains qui peuvent les limiter, les résoudre…

Or, pour les risques physiques, liés directement à la santé des travailleurs, il faut pouvoir bénéficier de certains éléments de protection.

Dans le cadre des risques professionnels, il existe ce qu’on appelle des Équipements de Protection Individuelle, qui visent à protéger les employés en fonction des tâches qu’ils effectuent.

Ces équipements sont des éléments nécessaires et obligatoires, mais varient en fonction des postes occupés par tel ou tel employé.

Voyons donc ce que sont les équipements de protection individuelle du point de vue de la loi.

La notion de risque

Comme cela a déjà été évoqué, la notion de risque est une notion qui est élargie à tous les domaines professionnels, car on estime généralement que chaque emploi occupé a une part plus ou moins importante de risque.

Cette notion de risque implique donc que certains travailleurs prennent des risques pour leur santé, plus ou moins grave.

Quel que soit l’emploi occupé ou l’entreprise qui emploie, personne n’a envie que ses employés se blessent. Et encore moins que les accidents de travail se multiplient, que les arrêts maladie ne cessent d’augmenter…

Avec la notion de risque découle nécessairement une notion de protection. De là viennent les équipements de protection individuelle.

Qu’est-ce qu’un Équipement de Protection Individuelle ?

via GIPHY

Un Équipements de Protection Individuelle, souvent raccourci en « EPI » est un équipement qui a pour but de protéger une personne exposée à divers risques liés à sa pratique professionnelle.

En opposition aux types d’équipements dits Équipements de Protection Collectif, « EPC ». Un EPI est un élément porté par une seule personne, compose la tenue du travailleur et vise à protéger la personne qui le porte. Alors qu’un EPC est un élément qui vise à protéger toutes personnes qui utilisent un élément mis à disposition par l’entreprise, il fait donc souvent partie de la structure de l’appareil.

Concrètement, un EPI est une tenue de travail, comme un casque, une combinaison, des chaussures de sécurité…

Qu’en dit la loi ?

via GIPHY

via GIPHY

Les EPI ne sont pas une lubie pour les employeurs ou pour les employés : ils sont réglementés par un législateur qui impose. Avant toute chose, les employeurs doivent fournir un document qui indique à l’employé tous les risques encourus.

Si ces risques sont connus de l’employeur, celui-ci doit faire tout le nécessaire pour les faire disparaître ou les rendre moins importants et/ou moins fréquents.

En revanche, la loi indique aussi que le port d’EPI ne peut être imposé que s’il est nécessaire à la protection de l’employé. Et que les employés sont formés au port de ces EPI. L’employeur assume complètement la charge financière et surtout pas les employés.

Quels en sont les bénéfices ?

Le travail ne doit pas être un lieu où les personnes prennent des risques pour leur santé. Et plus une personne subit des dommages sur son lieu de travail, moins elle sera épanouie. Ensuite, de fait, moins elle sera productive.

En protégeant ses employés, une entreprise peut voir baisser considérablement les accidents du travail, les arrêts maladie, les burn out…

C’est positif pour les salariés, mais aussi pour les patrons qui entretiennent un certain équilibre financier. Les salariés s’investissent plus dans leur travail et leur entreprise lorsqu’ils sont écoutés et protégés.

De cette manière, les liens se renforcent. La créativité est stimulée. Les équipes se solidifient. Cela crée du positif pour tous les travailleurs.

Conclusion

Les EPI sont donc des Équipements de Protection Individuelle. C’est-à-dire des équipements spécifiques qui doivent protéger les employés de tous les risques qui peuvent découler de leur pratique professionnelle.

Ils sont soumis à une réglementation assez stricte pour que personne ne puissent abuser. Il ne faut pas d’abus du fabricant ni de l’utilisateur. Et utilisés à bon escient, les EPI peuvent avoir de gros bénéfices pour les employés, comme pour les employeurs.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sed dolor. Praesent ut Nullam justo nunc quis, sed consectetur dapibus ante.
Tweetez
Partagez
Partagez