Comment reconnaître que votre système de REX Sécurité n’est ni efficace ni performant ?

Mettre en place un système de retour d’expérience ou REX et de remontées des évènements du terrain est compliqué. Egalement le rendre efficient est encore plus difficile. Avant de vous donner les conseils nécessaire pour réussir cette construction efficiente. Je vais tout d’abord vous 5 éléments indéniables qui prouvent que le système de REX mis en place  dans votre entreprise n’est ni efficace ni performant.

1. Tous vos collègues en ont une image (très) négative

negativity.gif

Pour vos collègues ce système, c’est le parfait exemple d’exercice de pointage qui  n’aboutira nulle part.  D’un côté il faut remonter des évènements mais de l’autre tout le monde est convaincu qu’il n’y aura aucun traitement efficace des causes.

Adopter une communication positive

2. Les rapports qui ont du sens sont rares

no sense.gif

Lorsque que vous lisez les quelques rapports de presqu’accidents remontés vous constatez que ce ne sont que des échappées belles. Les différents accidents ont été des évités de justesse. Ou bien ils réunissent des évènements d’utilisation d’outils usés ou mêmes d’événements mineurs comme des piqûres d’insectes. Malheureusement avec ce types de rapports, vous ne pouvez pas identifier les causes apparentes de vos problèmes. Alors ne parlons même pas des causes profondes.

3. Il ne vous aide pas à progresser

help me.gif

Personne dans l’entreprise ne voit de progrès. Malgré les multiples signalement d’un problème récurrent, les employés ne voient pas de résolution du problème. En plus d’une production d’éléments de retour d’expérience parfaitement inutile. Donc ce système est la preuve que le signalement des situations dangereuses ne contribue en rien à améliorer la sécurité.

4. Il fait peur parce que tout le monde sait qu’il y aura des  répercussions

threat.gif

Si le fait de signaler des incidents, des presqu’accidents ou des situations dangereuses équivaut à s’attirer les foudres de la direction. Automatiquement, cela montre à tout le monde quels objectifs suit votre système.

5. Il est une source d’ennuis

hassle.gif

Si un employé ose signaler l’apparition d’une situation dangereuse ou la survenue d’un presqu’accident ça déclenche une avalanche d’alertes, de rapports, de mails et d’appels. Et cette avalanche qui déferle sur l’inconscient employé lui dit ou lui hurle :  « Ça n’en vaut pas la peine ! Tu imagines si on devait analyser tous ces  évènements ? »

Alors ? Votre système ressemble à un seul des éléments décrits au dessus ? 

Si c’est le cas vous avez besoin de partir de zéro puis de reconstruire la totalité de votre système de retour d’expérience et de remontées des évènements du terrain.

J’espère que ces éléments vont vous permettre de déterminer le niveau de performance de votre système de REX Sécurité. Si vous avez d’autres éléments, n’hésitez pas à les partager en commentaires.

Safety Vigilante

3 réponses

  1. […] Si il n’est pas évident de maintenir en permanence une politique de «porte ouverte», l’idée qui doit vous animer c’est surtout d’être accessible aux employés. Vous voulez qu’ils sachent qu’ils peuvent toujours venir vers vous lorsqu’ils ont des questions. S’ils sentent que vous tentez de les jeter dehors de votre bureau, ils ne viendront probablement pas chez vous la prochaine fois qu’ils ont une question ou un problème. Et vous vous priverez d’informations du terrain qui alimenteront votre système de retour d’expérience. […]

  2. PRIOR DAVID dit :

    Mon dieu…j’ai du boulot 🙂 !!

  3. […] à un risque pertinent pour votre milieu de travail. En vous basant sur les évènements de votre système de REX  et sur les situations quotidiennes liées à la sécurité que vous vivez et observez, notez […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aenean massa elit. luctus Praesent amet, Nullam id
Tweetez
Partagez
Partagez3
%d blogueurs aiment cette page :